Cie Écart

Ronde de Femmes#2

 

RESTITUTIONS / PERFORMANCES DU PROJET :

 

« On ne peut dire du corps qu’il est censé être comme ci ou comme ça. Ce qui compte, c’est de savoir si ce corps éprouve du bonheur,

de la joie,
du plaisir,
s’il est bien en contact direct

avec le cœur,
avec l’âme,
avec le sauvage.

S’il bouge et danse à sa façon.
C’est cela et rien d’autre. »

Clarissa Pinkola Estès – Femmes qui courent avec les loups

voir présentation générale : http://www.cieecart.fr/ronde-de-femmes

Seconde année pour le projet Ronde de Femmes, avec quelques évolutions:

# UNE RONDE DE FEMME ÉLARGIE

Le projet Ronde de Femmes a attiré l’attention de l’ONYX à Saint-Herblain, qui nous a proposé de mener une partie du projet sur le territoire Herblinois (voisin du Breil), au sein du quartier du Sillon de Bretagne. Ateliers croisés sur les deux territoires, moments d’échanges humains et artistiques, sur deux quartiers voisins aux problématiques communes, Ronde de Femmes sera cette année, un projet inter-quartier, avec la volonté de créer un groupe mixte Breil/Sillon.

# UNE OUVERTURE ARTISTIQUE SUR DE NOUVELLES ESTHÉTIQUES

• MUSIQUE & VOIX

Suite à la rencontre de la musicienne Laurène Pierre-Magnani à l’occasion de la restitution de Ronde de Femmes, lors du Festival MAIS YES !, nous voulons l’incorporer dans la version 2020, afin d’ajouter un volet musique et voix au travail corporel.

• ILLUSTRATION

Après avoir expérimenté le support vidéo sur la première année, nous voulons travailler sur la dimension graphique du projet par la création d’un carnet collectif, support de nos ateliers.

Celui-ci serait piloté par l’illustratrice Camille Silvain, présente au cours des ateliers pour réaliser des croquis. Les participantes seront invitées à s’emparer du support pour écrire, dessiner, colorer

projet réalisé avec le soutien de:

  • DRAC Pays de La Loire
  • Ville de Nantes
  • Ville de Saint-Herblain
  • Préfecture de Loire Atlantique (dans le cadre du contrat de Ville)
  • ONYX

Suivant Post

© 2020 Cie Écart

Thème de Anders Norén